Cette nouvelle loi aborde de nombreux sujets : aider au mieux les enfants confiés à l'aide sociale à l'enfance (ASE) en améliorant leur quotidien, en les protégeant contre les violences, parfois institutionnelles ; sécuriser l’exercice du métier d’assistant familial ; améliorer la gouvernance de la protection de l'enfance ; protéger au mieux les mineurs non accompagnés.

En lire plus sur actu.dalloz-etudiant.fr